Parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles

Le Parlement de la Communauté française est l'assemblée représentative des francophones de la région wallonne et de la région de Bruxelles-Capitale. Son rôle est double.
Il exerce : 

  • un contrôle politique sur le Gouvernement de la Communauté française, c'est-à-dire sur les ministres, par des interpellations, des questions orales, d’actualité ou écrites qui sont développées soit en Commission, soit en séance plénière ;
  • un pouvoir législatif en votant des décrets et des résolutions.

Le Parlement de la Communauté est composé de 94 membres élus directement pour 5 ans : 75 élus directs du Parlement wallon et 19 membres élus par le groupe linguistique du Conseil de la région de Bruxelles-capitale. La Communauté française constitue le trait d'union entre tous les francophones de Belgique, entre tous ceux qui se réclament d'une même culture.

Le Groupe cdH de la Communauté française est composé de 16 députés : 13 parlementaires cdH wallons et 3 parlementaires cdH bruxellois francophones. 

Au côté des parlementaires, travaille une équipe de 8 collaborateurs, chacun spécialisé dans plusieurs matières et épaulant les parlementaires dans leur travail quotidien.

Le Parlement de la Communauté française est établi à Bruxelles. L'Hôtel de ligne - rue Royale, 72 – comprend l’hémicycle, les salles de Commissions et les groupes politiques. L’Hôtel du greffe – rue de la Loi, 6 – abrite, quant à lui, la présidence, le greffe et les services administratifs.

Les compétences gérées par le Parlement de la Communauté française sont celles qui sont directement liées à la personne : 

  • Enseignement de promotion sociale, de la Jeunesse, des Droits des femmes et de l'Egalité des chances
  • Promotion de Bruxelles
  • Culture et Enfance
  • Droits des Femmes et Egalité des chances
  • Aide à la jeunesse, Maisons de justice et de la Promotion de Bruxelles
  • Budget, Fonction publique et Simplification administrative
  • Enseignement supérieur, Recherche et Médias
  • Relations Internationales, Questions européennes, Affaires générales, Hôpitaux universitaires, Professions des communications des membre du Gouvernement et des Dépenses électorales
  • Education
  • Sports

L'Enseignement, Recherche et Médias : la Communauté française est en charge de gérer tous les niveaux d'enseignement : maternel, primaire, secondaire, spécialisé, supérieur (type court, type long ou universitaire), artistique, la promotion sociale. Sont également concernés les centres PMS, les allocations et bourses d’études, le FNRS, la recherche scientifique, les bâtiments scolaires…

Promotion de Bruxelles : La Communauté française est compétente en ce qui concerne la Promotion de Bruxelles sur le plan national et international, promotion qu’elle effectue en se fondant sur les différentes compétences qu’elle exerce par ailleurs (Culture, Enseignement…).

Jeunesse, aide à la jeunesse : La Communauté française est compétente pour toutes les questions relatives à l’enfance, à la jeunesse et à l'aide à la jeunesse.

En ce qui concerne la jeunesse, la Communauté française est compétente pour toutes les questions relatives aux jeunes, organisés ou non. Elle s'occupe cependant principalement d'agréer et subventionner les associations reconnues : les Organisations et les Groupements de jeunesse (dont les mouvements de jeunesse) d'une part, les Maisons et centres de jeunes d'autre part. Les infrastructures de ces associations et la formation des animateurs font aussi partie des compétences de la Communauté française.

Par rapport à l'aide à la jeunesse, la Communauté française, en lien très étroit avec le niveau fédéral, est compétente pour la prise en charge des mineurs en danger ou en difficultés ainsi que pour les mineurs ayant commis des faits qualifiés infraction.

La Culture et l'enfance : La Communauté française est compétente pour la défense et l'illustration de la langue, les beaux-arts, le patrimoine culturel et les musées (à l'exception des monuments et sites) les bibliothèques et la médiathèque, la radiodiffusion et la télévision, le soutien à la presse écrite, la politique de la jeunesse, l'éducation permanente et l'animation culturelle.

La Communauté française subventionne également de nombreux organismes et institutions culturelles parmi lesquels : l'Opéra Royal de Wallonie, l'Orchestre philharmonique de Liège, la Compagnie Charleroi-Danse, la Médiathèque de la Communauté française, le Musée royal de Marimont, le Botanique, etc.

Pour ce qui concerne l'enfance, la Communauté française est compétente pour l'accueil de l'enfance (accueil de la petite enfance et accueil extrascolaire) et l'accompagnement ainsi que pour le respect des droits de l'Enfant dans toutes les matières de compétence de la Communauté française. Les missions d'accueil et d'accompagnement sont confiées à l'ONE qui est chargé d'autoriser, d'agréer, de subventionner, de créer ou gérer des institutions ou services, d'assurer un accompagnement en aide et conseil et exercer un contrôle sur les milieux d'accueil d'enfants de 0 à 12 ans (crèches, maisons d'enfants, écoles de devoirs, centres de vacances...). L'ONE assure également aux enfants de 0 à 12 ans un suivi psycho-social préventif et gratuit par le biais des structures suivantes : les consultations préconceptionnelles, les consultations prénatales, les consultations pour enfants de 0 à 6 ans, en ce compris les cars sanitaires et les visites à domicile et le service SOS Enfants.    

Parmi les problématiques de santé prioritaires en Communauté française figurent la prévention des assuétudes, des cancers, des maladies infectieuses (SIDA, MST, vaccination, tuberculose), des maladies cardio-vasculaires, des traumatismes et la promotion de la sécurité, de l’activité physique, de la santé bucco-dentaire, de la santé cardiovasculaire, du bien-être, de la santé mentale et d’un environnement sain.

Droits des femmes : Cette législature est marquée par la création du ministère des droits des femmes. Il démontre une réelle volonté du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles d’améliorer l’égalité entre les femmes et des hommes. Sous-représentation des femmes dans certaines instances décisionnelles, différences salariales, violences, sexisme : l’égalité est encore loin d’être atteinte dans les faits.

Faire en sorte que, hommes et femmes portent ENSEMBLE les questions d’égalité, qui nous  concernent toutes et tous, est une des principales ambitions de ce ministère.

Egalité des chances : Ces politiques concernent la lutte des discriminations qui surviendraient sur la base de l’origine, de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre, du handicap, de la conviction philosophique ou religieuse. Ce sont les principaux axes de travail de cette législature. La lutte contre les préjugés en restant attentif aux phénomènes de double discrimination fait également partie des priorités politiques en la matière.

Le Gouvernement mène une politique transversale active pour que tous les citoyens exercent leurs droits et construisent le vivre ensemble dans le respect de chacun. L’acquisition d’un esprit critique et la déconstruction des stéréotypes se travaillent au travers différentes politiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le Sport : la Communauté française est compétente pour l’organisation et le subventionnement du sport en CF. Elle déploie son action essentiellement par l’intermédiaire de ses 19 centres sportifs de l’ADEPS. La Communauté française veille également à la prévention et la lutte contre le dopage, à des politiques de sport pour tous et à des politiques de soutien aux espoirs sportifs et aux sportifs de haut niveau…

Les Relations internationales : La Communauté française est compétente pour les relations internationales dans les matières reprises ci-dessus. Elle est épaulée par le WBI (Wallonie-Bruxelles International) qui est l’instrument de sa politique internationale et qui est en quelque sorte le ministère des affaires étrangères de la Communauté française. 

Pour mener à bien ses missions, elle bénéficie du concours de l’Association pour la Promotion de l’Education et la Formation à l’Etranger (APEFE) et de diverses agences spécialisées : Wallonie-Bruxelles Musiques (W.B.M.), Wallonie-Bruxelles Images (W.B.I.), Wallonie-Bruxelles Théâtre (W.B.T.), Wallonie-Bruxelles Design-Mode (WBDM), Point Contact Culture Europe et le Bureau International de la Jeunesse (B.I.J.).